La langue et les caractères chinois

Guide Culture Chine

La langue chinoise, avec son nombre apparemment infini de caractères, est particulièrement déroutante, notamment sa prononciation qui n'est pas commune pour les oreilles étrangères. Vous remarquerez dans notre description qu'elle n'est pas forcément plus difficile que les langues européennes malgré ses nombreuses spécificités. 


La langue

La langue chinoise est composée d'une grande variété de dialectes. Ce qui est vrai pour la cuisine chinoise, l'est aussi pour la langue : la variété et la diversité des dialectes sont aussi grands que le pays et sa population. Il est donc tout à fait possible que des Chinois venant de différentes parties du pays aient des difficultés à communiquer.


Généralement

La majorité du vocabulaire chinois comprend entre deux et trois syllabes. Il existe environ 400 syllabes différentes.


Les dialectes

Il existe environ 50 dialectes principaux et d'innombrables autres sous-dialectes. Les différences sont surtout liées à la prononciation et à la diversité du vocabulaire.


La norme chinoise

Pour s'attaquer au problème des innombrables dialectes, une langue officielle a été déterminée en 1955: le putonghua. Le putonghua, qui est basé sur le dialecte de Pékin, est maintenant enseigné dans toutes les écoles. Néanmoins, les nombreux dialectes continuent d'exister, les Chinois les utilisant avec le putonghua.


Les 4 tons

Le putonghua comprend quatre tonalités différentes. Elles constituent le plus grand défi pour tous ceux qui veulent apprendre le chinois. Les sons n'étant pas facile à décrire, vous devez les entendre et les écouter, même s'il est généralement difficile de les distinguer et de les utiliser. En général , on peut dire qu'il y a une montée vers les tonalités hautes: le premier ton est constant, le deuxième monte; le troisième tombe puis remonte; le 4ème tombe. Ainsi, chaque syllabe se prononce dans un dans un ton particulier afin d'en déterminer le sens. Si l'on utilise une syllabe dans un ton différent, cela peut changer le sens du mot et de toute la phrase. Mais généralement, on peut se faire comprendre.


La grammaire

La grammaire chinoise est différente de celle des langues européennes et d'une certaine manière, elle est beaucoup plus facile ! Il n'y a pas de déclinaisons ni conjugaisons. Les temps sont exprimés par des indications comme aujourd'hui ou hier. Toutefois, la grammaire chinoise propose des formes  complètement étrangères aux occidentaux. Par exemple, elle utilise des mots de mesure (classificateurs) qui s'applique devant des groupes de noms spécifiques. Par exemple devant les objets liés à l'électronique, elle utilise toujours le mot «tai».


L'écriture

L'apprentissage d'un total d'environ 50 000 caractères différents est le plus grand obstacle pour apprendre le Chinois. Les personnes qui veulent juste se rendre en Chine pour voyager, doivent affronter une jungle de caractères dans de nombreuses villes.

Général : l'écriture chinoise se base sur des images et ne comprend pas d'alphabet comme en anglais ou en français. Il y a pour chaque mot un seul ou plusieurs caractères composites.


Histoire

Avec son histoire de quatre mille ans, l'écriture chinoise est la plus ancienne du monde à être encore utilisée aujourd'hui, même si elle a subi depuis de nombreuses modifications.

Elle est basée à l'origine sur des images symboliques qui sont encore conservés sous la forme des os d'oracle. Ces symboles sont des croquis simplifiés d'éléments comme les animaux ou les humains. Donc les différents élément étaient décris par un mot et ne disposait que d'une syllabe. Plus tard, deux images furent combinées pour représenter des concepts plus complexes. Les neuf dixièmes des caractères chinois correspondant à ce modèle .

Le développement des caractères dans toute la Chine était l'une des conditions les plus importantes pour que l'unité culturelle se crée. Bien qu'ils aient été prononcés différemment selon les régions, leur importance était partout la même.

Pendant des milliers d' années, les caractères, qui étaient très difficiles à écrire, n'étaient accessibles principalement qu'aux élites.

Ce n'est qu'au début du 20e siècle, grâce à des tentatives visant à simplifier cette écriture, qu'on essaya de la rendre accessible à tous. Dans les années 1950, une réforme de l'écriture a finalement été effectuée avec la République populaire de Chine. Les caractères furent simplifiés et on créa une nouvelle architecture basée sur la translittération de l'alphabet latin: le pinyin  Si cette transcription, reconnue officiellement, est utilisée par la plupart des étrangers, elle ne peut pas remplacer les caractères. Il est important de noter que cette réforme de l'écriture ne s'applique qu'à la République populaire de Chine. Les Chinois de Hong Kong, de Macao et de Taïwan continuent d'utiliser les caractères chinois traditionnels.


La structure des caractères

Une classification grossière des caractères est possible par l'intermédiaire des radicaux. Les 200 radicaux chinois sont ce qu'on pourrait appeler «les blocs de construction de base de l'écriture chinoise.» Chaque radical a une signification originale, ce qui donne déjà une indication sur le sens du mot. 

En outre , la plupart des caractères ont des phonèmes qui portent sur la prononciation du caractère.

Cependant, les phonèmes et les radicaux peuvent se ressembler et sont donc difficile à distinguer pour quelqu'un qui ne connaît pas l'écriture.


Dictionnaires chinois

Toute personne qui veut se familiariser avec l' écriture chinoise peut rapidement voir la limite des dictionnaires. Rechercher un caractère chinois est assez difficile.

On doit non seulement savoir comment le pinyin s'écrit mais aussi connaître son ton. La plupart des dictionnaires classent les pinyin avec les différents tons. Vous pouvez demander à un locuteur natif pour connaître sa tonalité.

Si vous avez un dictionnaire qui ne comprend pas les radicaux, il est presque impossible de trouver un signe. Il faut identifier le radical et ensuite de déterminer l'élément suivant afin de trouver le bon caractère.


La calligraphie

La calligraphie est considérée en Chine comme un véritable art telle que la peinture. Il est important d'écrire les caractères d'une certaine façon et différents modèles peuvent être distingués. On porte une attention particulière à l'épaisseur des lignes au début et à la fin du geste ainsi qu'à la proportion des caractères.

La calligraphie est également utilisée pour la conception de jardins chinois.

Pour la calligraphie et pour la peinture chinoise, il y a quatre trésors nécessaires: le papier, le pinceau, l'encre et la pierre.

L'apprentissage de la calligraphie nécessite beaucoup de temps et de persévérance. Souvent, il peut s'écouler plusieurs semaines avant que l'enseignant ne soit satisfait du premier coup de pinceau de l'étudiant.

Qui sommes-nous  |  Condition générale de vente  |  Sécurité de confidentialité  |  Plan du site  |  Mentions légales  |  Partenaires
Spécialiste des voyages en Chine, notre agence de voyage vous propose des circuits Chine classique, des croisières sur le Yangtsé, des voyages au Tibet, des voyages sur la route de la soie et des voyages Minorités. Nous vous fournissons également des voyages à thème tels que trekking en Chine, des voyages à vélo, des voyages pour apprendre Kungfu et Taichi, des voyages Chine pas cher et des voyages Chine de luxe.

Unsere internationalen Websiten: China Reisen Tour China Schweiz Voyages Chine China Tours
© Copyright 2010 - 2014 Decouverte-Chine.fr  All Rights Reserved.